La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)

La CIDE a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989.

Elle reconnaît que :

  • Tous les enfants ont les mêmes droits, quels que soient leur pays d’origine, la couleur de leur peau, leur sexe…
  • Chaque enfant a droit à la vie. L’Etat doit assurer sa survie et son développement, chaque enfant doit pouvoir manger à sa faim, être logé, être soigné.
  • Chaque enfant doit avoir toutes les possibilités et facilités pour grandir en bonne santé, aller à l’école, se cultiver et devenir un adulte libre et responsable.

Téléchargez le PDF de la version complète de la CIDE

Téléchargez le PDF de la version adaptée aux enfants de la CIDE

A propos des Droits de l’Enfant

Ecole des Droits de l’Enfant

Plan Belgique, en partenariat avec Geomoun lance le projet « Ecoles des Droits de l’Enfant« .

Quand un élève empêche un camarade de s’exprimer, se moque des plus petits, des filles ou de ceux qui sont « différents », le droit au respect et à l’expression est touché. Quand une école participe aux initiatives de protection de l’environnement ou soutient et encourage un enfant malade à continuer sa scolarité… on est au coeur du droit à l’éducation et à la santé.

« Ecoles des Droits de l’Enfant » propose des animations et du matériel pédagogique aux enseignants afin d’instaurer un véritable climat des droits de l’enfant. Un parcours de 2 ans avec certificat à la clé.

UNICEF

En tant qu’acteur incontournable des Droits de l’Enfant, l’UNICEF publie sur son site différents outils pédagogiques. Elle fait aussi un constat interpelant sur la situation des droits de l’enfant en Belgique.

20 novembre: la journée des Droits de l’Enfant

La Convention internationale des droits de l’enfant a été adoptée à New-York par les Nations-Unies le 20 novembre 1989. La Belgique a ratifié la Convention.

Depuis 2011, la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris l’initiative de mettre sur pied un « Festival ZERO>18 ». L’objectif de cette fête est non seulement d’offrir des concerts, des spectacles et des animations gratuits destinés aux enfants mais aussi, à travers un village des droits de l’enfant, de proposer des activités de sensibilisation et d’information du grand public aux droits de l’enfant.