Le voyage de Mamemo

Avec le Voyage de Mamemo, Geomoun lance son premier projet de sensibilisation ici, en Belgique.

Le projet

Ce projet a comme public cible les enfants de la troisième maternelle à la troisième primaire. Son originalité est de partir à la rencontre des autres cultures en suivant le voyage autour du monde de la marionnette Mamémo.

Ce projet de sensibilisation a pour but de permettre aux enfants de différentes nationalités et de tous horizons d’établir un dialogue – ou du moins de se reconnaître –, en se réunissant virtuellement, en s’écoutant les uns les autres, en partageant des informations sur leur quotidien (des liens communs qui étaient auparavant invisibles ou difficiles à appréhender).

Le projet « Le Voyage de Mamemo » s’est déroulé sur 2 ans (2010-2011) dans différentes écoles en Wallonie et dans des pays du sud

En Wallonie: le collège du Biéreau à Louvain-la-Neuve, l‘école primaire de l’Institut Sainte-Ursule à Namur, l‘école fondamentale communale de Sart-Tangissart et le Centre scolaire primaire du Berlaymont à Waterloo.

Dans le sud: Escuela Joseph de Jussieu à Cuenca (Equateur), Timkatec 1 à Port-au-Prince (Haïti), l’école Ahazaza à Gitarama (Rwanda) et L’école maternelle Frédérique Vervliet de Domoni (Comores)

Les outils

  1. La marionnette Mamémo.
  2. Des dossiers pédagogiques et/ou toute information utile et intéressante au sujet des pays visités par Mamémo.  Les informations de ces dossiers ont été validées par des organismes reconnus en matière d’éducation au développement.

L’action

Pour pouvoir appréhender ces autres cultures, les enfants sont amenés, grâce à des activités ludiques et créatives, principalement d’expression orale, à exprimer leur quotidien et à trouver les liens entre ce quotidien et celui des enfants du Sud.

L’originalité de la démarche proposée par Geomoun, avec la collaboration artistique du groupe Mamémo, est la suivante: les classes participantes sont invitées à suivre le voyage du petit Mamémo (poupée du groupe, représentant un petit garçon de 5/6 ans) à travers le monde. Ce voyage sera l’occasion, à travers des séances d’ateliers créatifs (dessin, chanson, théâtre,…), de poser un regard ludique sur ce qui fait notre quotidien (que mange-t-on?, où dort-t-on?, comment utilisons-nous l’eau?, à quoi on joue,….) et de confronter cette intimité à celle d’autres enfants vivants à l’autre bout de la terre.

Une journée-rencontre a été organisée avec les écoles belges participantes. Ce fut l’occasion pour ces classes de partager leur expérience et d’accueillir Mamémo avec son carnet de voyage bien rempli par les enfants équatoriens, haïtiens, rwandais et comoriens.