Ecole n°10 (B) et Club Lavanneau (Haïti)

Pour sa première participation au projet Le Son d’Enfants, l’école numéro 10 de Schaerbeek travaillera avec le club d’enfants de Lavanneau à Jacmel en Haïti.


Lancement du projet à l’école n°10

Lors de cette 1ère animation, le projet a été présenté aux enfants et leur professeurs Khadija MEJDOUB et Yousra SAÏDI. Regardez comme ils sont tous beaux !

 

Dans un premier temps, le projet et ses objectifs sont expliqués :

  • le droit à la parole (car on va écouter l’avis des élèves sur un thème précis qu’ils vont eux-même choisir),
  • le droit à la participation (car ils vont analyser ce thème sous différents angles et s’engager pour améliorer la situation à leur niveau)
  • l’échange (via les échanges radiophoniques avec les enfants du Club de Lavanneau à Jacmel en Haïti).

Ensuite, pour nous préparer à réfléchir ensemble et envisager un thème sous différents angles, nous avons réalisé une discussion philosophique sur le thème de l’identité.

D’abord, nous avons réfléchi aux règles à respecter par le groupe

Il y a les règles pour effectuer une discussion philosophique :

    1. Réfléchir avant de parler,
    2. Penser ce que l’on dit,
    3. Argumenter et donner un exemple qui illustre ce que l’on dit.

et celles de gestion de la parole :

    1. Lever le doigt pour demander la parole,
    2. Attendre de recevoir la parole,
    3. Ecouter quand quelqu’un parle,
    4. Respecter l’avis des autres

Ensuite, nous avons réalisé l’animation « L’art en question »* reprise dans la valise pédagogique de Geomoun « A la rencontre de l’Autre »

Serais-je le même quand je serai plus vieux ?

Serais-je le même si j’avais une autre famille ? ou une autre place dans la famille ?

Serais-je différent.e si je vivais à la campagne au lieu de vivre en ville ?

 

Voici les questions à propos desquelles nous avons échangé nos opinions. Et qu’en pensent les élèves ?

 

 

Quand on devient vieux, ils pensent qu’on change car le corps, l’intelligence, la chance de survie, la famille changent. Ils pensent qu’on ne change pas car le regard et la personnalité restent. Il y a parfois aussi des chosent qui peuvent changer ou pas comme les prénoms, les goûts et la maturité

Tous les élèves pensent qu’ils seraient (fort) différents s’ils vivaient à la campagne plutôt qu’à Bruxelles car à la campagne, il y a la verdure, il y a moins de bruit, moins de pollution, plus d’espace, on est plus zen. Il y a aussi moins de connexion Wifi, moins de travail. Notre personnalité pourrait changer ou pas.

Et si on avait une autre place dans notre famille, la majorité des enfants pensent qu’on serait différent car on serait le 1er qui a toutes les responsabilités ou le dernier, chouchou des parents.

Cet exercice nous a permis d’apprendre à discuter ensemble, argumenter, s’écouter les uns les autres pour pouvoir échanger nos points de vues. On s’est aussi rendu compte de la complexité de l’identité. Nous sommes tous différents et unique et en même temps, beaucoup de choses nous lient avec les enfants du club de Lavanneau.

Ensuite, nous avons enregistré un message pour le club des enfants de Lavanneau. Vivement la prochaine animation !

* L’art en question » est une animation « Philo dell’arte » du Centre d’Action Laïque.


A quels mots pensez-vous quand je vous dis « Haïti » ?

Pour réaliser le projet LE SON D’ENFANTS, il est important d’avoir l’accord des parents sur l’utilisation de l’image et de la voix de leurs enfants. Après la journée de lancement, il n’a fallu qu’une seule journée pour que tous les accords soient rassemblés. La motivation des élèves est au rendez-vous ! 😉

Dans cette 2ième animation, nous avons abordé les représentations que les élèves se font du pays de leur classe jumelle. Quand on parle de Haïti, à quels mots pensent-ils ?

 

Ensuite, les élèves ont remplis un questionnaire chacun pour soi. Puis, nous avons mis en commun ce que chacun imagine de Haïti.

Ensuite, les élèves ont reçu une présentation de Haïti. Suite à cette présentation, ils avaient des tonnes de questions à adresser aux enfants du club de Lavanneau.

Quelles sont leurs questions ? Comment imaginent-ils Haïti ? Découvrez-le dans la vidéo suivante !

Puis, comme il restait encore un peu de temps, nous en avons profité pour enregistrer une première présentation de l’école n°10


Lancement du projet au Club de Lavanneau

Rapport reçu de Macula Jeanmarie, Mobilisatrice communautaire et responsable Animation LE SON D’ENFANTS au RESEDH (Le Réseau du Sud-Est des Droits Humains)

Avec un effectif de 25 enfants (10 garçons et 15 filles), le Samedi 16 Novembre 2019, notre première animation a été réalisée avec les enfants du club de Lavanneau. Idéalement assis en cercle, une présentation des enfants a été faite à travers un « dynamica » où chacun avant de se présenter cite le ou les nom(s) des enfants venant d’être présentés et ainsi de suite. Ce petit jeu a permis à chacun de mieux capter le nom des autres, l’objectif étant de le retenir durant tout le programme.

Ensuite nous avons pris le soin de présenter en large le programme « Son d’Enfants » le contexte/l’objectif/les modes d’actions et résultats escomptés.

Ensuite nous avons réalisé l’exercice de travail sur les règles de la parole et discussion philosophique tout en s’assurant que les enfants justifient et argumentent leur réponse.

En deuxième lieu, après une pause de 15 minutes,  un débat a été lancé où chaque enfant dit ce qu’il pense d’une discussion philosophique tout en fixant les règles de la parole et exigence d’une discussion philosophique. Aussi des simulations ont été faites entre eux pendant la journée pour voir s’ils ont maitrisé le concept.  Pendant toute l’activité nous étions là pour recadrer et reformuler la synthèse. Et pour mieux illustrer l’aspect de discussions philosophique nous leur avons offert un espace de discussion pour mieux cadrer leur débat, ainsi ils commencent déjà à mettre en évidence les règles de la parole et les exigences philosophiques. Un Post test a été fait de manière orale pour évaluer leur connaissance sur ce qu’est une discussion philosophique et nous avons donné à chacun une feuille contenant ces trois questions.

  • Peux-tu citer une règle de la parole ?
  • Peux-tu citer une exigence philosophique ?
  • Penses-tu que l’amitié puisse exister entre un enfant vivant en Afrique et un enfant vivant en Europe ? Donner un argument de ta réponse.

Après avoir récupéré les questionnaires, nous leur avons fait écouter les Sons de présentation et de questionnement envoyés par les élèves de leur classe jumelle. Très ravis d’entendre les enfants, ils se sont regroupés en deux groupes de huit (8) et un groupe de neuf (9) pour noter les questions et travailler les réponses afin de procéder aussi a leur enregistrement de présentation et de réponses aux différentes questions de la classe jumelle. En définitive, c’était une séance ou nous avons dû réaliser beaucoup de chose avec les enfants en vue d’un meilleur avancement du projet.

Et voici un petit montage reprenant les questions belges et les réponses haïtiennes :


Choix du thème :

Etape 1 : Envoi de 4 propositions de thèmes

Le 18 novembre, les élèves de l’école n°10 de Schaerbeek étaient heu-reux d’écouter les réponses de leur correspondants de Haïti.

Ensuite, nous avons essayé de définir LE DROIT A LA PARTICIPATION. Finalement, quand on parle de participer, qu’est ce que cela signifie ? Participer à quoi ?

Selon l’article 12 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE),

  1. Dès que tu es en âge d’avoir ta propre opinion, tu as le droit de donner ton avis sur toutes les décisions qui te concernent. Les adultes ont le devoir de prendre en compte ton opinion.
  2. Les pays doivent veiller à ce que ton opinion soit prise en compte pour toutes les décisions importantes te concernant (ex : décision devant le juge, …).

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons ensemble réfléchir à ce qui se rapporte à vous, en tant qu’individu et en tant que classe. Et ensemble, nous allons choisir 4 thèmes que nous proposerons à notre classe jumelle.

Les élèves se sont divisés en plusieurs groupes. Chaque groupe a reçu quelques JDE (Journal de l’Enfant) comme inspiration. Chaque groupe est ensuite venu expliquer devant la classe les thèmes qu’ils avaient choisi selon les instructions suivantes :

  1. Expliquez pourquoi ce thème vous touche
  2. Qu’est ce qui va et ne va pas à propos de ce thème ?
  3. Donnez un exemple d’action que la classe pourrait réaliser pour améliorer la situation

Les voici qui expliquent leurs choix :

Ensuite, toute la classe a réalisé un vote et un dépouillement des votes

Et les résultats sont ……….(roulement de tambours)

 

Et pour ceux qui n’y comprennent rien à rien à ces notations, voici l’explication des élèves :

Etape 2 : choix final par les élèves du club de Lavanneau

A suivre… Nous reviendrons vers vous dès que les élèves du club de Lavanneau auront choisi parmi les 4 propositions envoyées…


Atelier technique d’enregistrement

Le mardi 3 décembre, Leslie Doumerc de Radio Panik est venue expliquer aux élèves de l’école n°10 comment manipuler un enregistreur.

La classe s’est divisée en 2. Un groupe a écouté les instructions de Leslie pendant que le reste du groupe réfléchissait aux informations à enregistrer lors de la prochaine animation pour présenter la classe, l’école, Schaerbeek et la Belgique aux élèves du club de Lavanneau.

Nous reviendrons vers vous tout bientôt avec le résultat final !

Patience….